Les sciences cognitives pour un design humaniste

Pour mettre de l’humain dans mes designs

Me sentant trop loin des préoccupations des gens pour qui je créais des applications mobiles et sites web, j’ai fait en 2013 un pas de côté pour me former en dans le domaine des sciences humaines, art-thérapie en particulier.

Je me suis détachée du numérique afin mieux me centrer sur l’humain pour y revenir et y insuffler cet humanisme.

De 2013 à 2014, j’ai suivi 2 formations : à l’AFRATAPEM (Certificat d’intervenant en Art-thérapie), puis à la faculté de Médecine de l’université catholique de Lille (DU art-thérapie).

Les liens entre l’UX et l’art-thérapie

Mon expérience en art-thérapie est une très bonne source d’inspiration pour nourrir mon approche du design d’expérience utilisateur dans le monde du digital.

J’ai pu notamment y explorer les sciences cognitives, l’observation de comportements et l’animation d’ateliers.

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

L’art-thérapie, c’est soigner par l’art

En art-thérapie, nous améliorons ou maintenons l’état de bien-être (physique, mental et social) d’une personne, à l’aide de la musique, des arts-plastiques, du théâtre, de la danse, et de toute autre forme d’art possible.

Nous utilisons le pouvoir expressif, les effets relationnels, et la recherche du plaisir esthétique de l’activité artistique afin d’aider des personnes à recouvrer, améliorer, maintenir des capacités d’expression, de communication ou de relation.

Merci à Madame D et sa tutrice pour l’autorisation de l’utilisation de son image à des fin explicatives de l’art-thérapie. Merci à Mesdames traitées à l’unité de cancérologie de l’Hôpital La Louvière pour l’autorisation de publication de leur production.

Comment se déroulent les séances d’art-thérapie ?

Une fiche d’ouverture en art-thérapie pour définir le protocole art-thérapeutique
Une fiche d’ouverture en art-thérapie pour définir le protocole art-thérapeutique
Une fiche d’observation pour chaque séance d’art-thérapie
Une fiche d’observation pour chaque séance d’art-thérapie
Deuxième page de la fiche d’observation
Deuxième page de la fiche d’observation

Commencer par un entretien semi-directif

Afin de faire connaissance avec les patients, j’ai réalisé une fiche d’ouverture, reprenant l’anamnèse du patient, ses goûts et appétences artistiques ainsi que ses pénalités. Cela permet par la suite de proposer un protocole art-thérapeutique adapté.

Quantifier et qualifier l’évolution des patients

Suite au protocole art-thérapeutique défini (= la définition des objectifs et moyens pour y parvenir), j’ai utilisé les fiches d’observations ci-contres lors des séances d’art-thérapie. Ces guides sont des grilles d’observations, elles permettent de faciliter la mesure de l’évolution de l’état des patients et d’adapter le protocole à l’évolution du besoin des patients.

Laissez un commentaire